claire-schmid
Artiste sculpteur
Menu

Voici quelques textes qui soutiennent ma création:

ll y a d’ineffables bonheurs quand nécessité et hasard entrent en état d’orgasme.
Mes cicatrices? Pas du tout une histoire esthétique.
Nos œuvres, on les voudrait fulgurantes et massives avec leur étroit et immense sommet
d’amour…Mais vient la fatigue, on hésite, on atermoie, on pare au plus pressé. Ainsi ne s’installe t’on jamais que sur un pied d’argile dans l’éternité.

IPOUSTEGUY

Je suis plus vieux que la terre qui n’aligne même pas cinq milliards d’années.
Je garde le souvenir de ces poussières qui s’agglutinent en blocs, de ces blocs qui se fondent en planètes, de ces vents solaires qui s’allument tout-partout,
des énergies totales qui se heurtent, qui se contredisent, se fondent et se construisent sans fin.

Patrick CHAMOISEAU

J’ai toujours l’impression ou le sentiment de la fragilité des êtres vivants,
comme s’il fallait une énergie formidable pour qu’ils puissent tenir debout.

Alberto GIACOMETTI

Le monde de l’art n’est pas le monde du pardon.

La réalité ne peut être franchie que soulevée.

Le REEL quelque fois désaltère l’espérance;
c’est pourquoi contre toute attente, l’espérance survit

L’homme a dans son pauvre cœur
un espace où il faut que la douleur entre pour qu’il soit.

René CHAR

A réaliser le vide, on crée une œuvre,
et l’œuvre, née de la fidélité à la mort, n’est finalement plus capable de mourir
et, à celui qui a voulu se préparer une mort sans histoire,
elle n’apporte que la dérision de l’immortalité.

Maurice BLANCHOT

Epitaphe que Laurent Terzieff mettra sur sa tombe:
Je suis venu au monde comme un vieillard en sort.

Laurent TERZIEFF

Quand je peins, il faut que je retrouve l’élan vital
Il me faut aller vers cette vie sauvage sinon il n’y a rien.
Je n’ai jamais eu de piste, j’ai toujours tâtonné.
Il n’y a que le vide et le monde du silence qui soient immenses.
Les mots massacrent
Le grand risque, c’est la fabrication.
Ne jamais forcer les choses on ne peut qu’attendre.
Les jours morts sont plus nombreux que les jours vivants.
Il faut que tous se passe en dehors de la volonté, de l’intellect.
Laissez monter l’inconnu….

Bram Van VELDE